Archives mensuelles : avril 2005

Pneumo-Fr

La liste de discussion / diffusion

sur la pneumologie francophone



Description

 Une liste de discussion: qu’est-ce que c’est ?

  • Une liste de discussion / diffusion, c’est un groupe de personnes qui discutent par email d’un seul et même sujet (la pneumologie, en l’occurrence). La liste Pneumo-Fr, c’est un peu cela: un « polylogue » de tout un ensemble de gens, tous professionnels de santé, tous discutant autour du thème de la pneumologie.
  • Un message posté par un des abonnés (médecin, chirurgien, interne, etc…) est reçu par tous les autres abonnés, et chacun peut y répondre soit personnellement, soit de manière ouverte sur la liste (ce qui se fait le plus souvent); imaginez la richesse de ces échanges !
  • L’inscription à Pneumo-Fr est bien évidemment gratuite, n’engage à rien, se fait de manière *privée* dans la mesure où, même si plusieurs éléments (nom, prénom, adresse professionnelle, numéro d’inscription à l’Ordre, etc…) sont requis en plus de l’adresse email lors de l’inscription afin de garantir le caractère professionnel de la liste, le gestionnaire (moi-même en l’occurence, Dr Cyril Quémeras) en a *l’exclusive* connaissance; en tant que gestionnaire, je suis par ailleurs tenu au secret. Enfin, on peut se retirer à n’importe quel moment de la liste.

 A qui est destinée cette liste ?

Cette liste francophone est exclusivement réservée aux membres du Corps Médical, et plus particulièrement aux Pneumologues. Bien évidemment, tout médecin peut s’inscrire et poster à la liste.

 De quoi y parle-t-on ?

  • Les frontières sont extrêment larges, du moment que le sujet du message a un rapport avec la pneumologie : questions médicales, thèse, activité hospitalo-universitaire ou libérale, remplas, congrès, actualités, dossiers, etc…
  • La grande règle est à respecter sur Pneumo-Fr est celle de la Netiquette. Lisez aussi attentivement la rubrique « Ecrire à la liste« .

 La francophonie

Bien entendu, tout élément informatif est le bienvenu, qu’il s’agisse d’un article ou de sa référence ou de n’importe quel autre support. De toute évidence, cette liste étant francophone, les informations en français seront privilégiées. Bien sûr, ceci n’exclut cependant pas un article ou une information en langue étrangère (anglais notamment).

 Pourquoi avoir créé la liste Pneumo-Fr ?

  • J’ai créé cette liste dans le but d’apporter un nouveau moyen de communication rapide, moderne, fiable et privé (seuls les membres du Corps Médical peuvent s’inscrire à Pneumo-Fr) entre tous les protagonistes de la Pneumologie francophone. J’ai tout simplement « copié » ce qui existait déjà aux USA.
  • Au vu de l’explosion d’Internet en France et dans tous les pays francophones ces dernières années, j’ai acquis la conviction qu’il existait un nombre important et croissant de gens susceptibles d’être intéressés par une liste de discussion / diffusion francophone consacrée à la Pneumologie.

 Faites connaître la liste Pneumo-Fr !

Maintenant que vous êtes familiarisés avec la liste, vous comprenez bien que plus le nombre d’abonnés est important, plus les possibilités de trouver une information donnée sont grandes; c’est la raison pour laquelle il est hautement souhaitable de faire connaître la liste Pneumo-Fr à vos confrères.

Revenir au menu


Comment vous inscrire à Pneumo-Fr ?

C’est vraiment très simple: (ATTENTION: 2 étapes requises !)

 Rentrez votre adresse email dans la fenêtre qui va s’ouvrir en cliquant sur ce lien. Attention, il faut que ce soit une adresse email valide, car le serveur va vous renvoyer à cette même adresse un code indispensable à la validation de votre inscription.

 Envoyez-moi, juste après, à l’adresse pneumo-fr-gest@medicalistes.org un email contenant les éléments suivants:

  • prénom, nom
  • adresse et téléphone professionnels
  • spécialité
  • statut (externe, interne, thésé, libéral, PH, PU-PH, etc…)
  • numéro d’inscription à l’Ordre (sauf pour les non thésés)

TOUS les items ci-dessus sont obligatoires. Ils ne seront connus que de moi seul, ils ne seront pas divulgués à des fins commerciales.

 Enfin un petit mot de présentation (facultatif), même très succinct, est souhaité, dans le but d’être posté à la liste lorsque j’aurai validé votre abonnement.

IMPORTANT: une demande d’inscription incomplète ne sera pas prise en compte !

Nous sommes conscients de la contrainte de ce mode d’inscription, mais c’est la garantie de la qualité d’une liste de discussion destinée à des professionnels.

Revenir au menu


Consulter les archives de Pneumo-Fr

Les archives de la liste sont intégralement consultables sur ce site. Toutefois, elles sont bien sûr protégées, et seuls les abonnés à la liste peuvent les consulter.

Vous pouvez effectuer une recherche « simple » sur le mois en cours, ou alors cliquer sur « Recherche avancée », et accéder à de nombreux critères de recherches.

Une petite précision s’impose si l’outil informatique reste pour vous encore un peu obcsur: quand vous faites une « recherche avancée », il vous faut sélectionner les mois d’archives sur lesquels vous souhaitez faire votre recherche. En cliquant sur un mois (par exemple « 2001-12 », donc décembre 2001), vous n’effectuerez votre recherche que sur ce mois. Pour sélectionner plusieurs mois, voire une longue période, cliquer une fois sur le mois débutant la période, montez l’ascenseur jusqu’au mois terminant la période, maintenez la touche « Shift » de votre clavier enfoncée (« majuscule » en français, différent de « Caps Lock« ), et cliquez sur ce mois.

Attention: sous peine d’obtenir un message « d’erreur interne sur le serveur« , évitez de faire une recherche sur une trop longue période d’archives et limitez-vous à 3 mois si la liste est *très* active, 6 mois sinon.

Pour accéder aux archives d’une liste, il vous faut d’abord aller sur la page de cette liste (si vous la connaissez, allez-y directement, sinon, vous pouvez la rechercher ici), puis cliquez sur le lien « Archives » dans le menu de gauche. Attention, lorsque vous aurez cliqué sur ce lien, une nouvelle fenêtre va s’ouvrir…. sur un message d’erreur en rouge (sauf si vous vous êtes déjà identifié auparavant). C’EST NORMAL.

N’oubliez pas que, à chaque fois que vous voudrez accéder à l’interface de Sympa, notre robot gestionnaire de la liste, il vous faudra vous identifier en cliquant sur le bouton « Login » en haut à gauche de l’écran, et en rentrant alors votre adresse email et votre mot de passe personnel. Si vous avez perdu ce dernier, pas de panique, vous pouvez le récupérer facilement.

Cliquez ici pour accéder aux archives

Revenir au menu


Ecrire à la liste Pneumo-Fr

Pour écrire à la liste Pneumo-Fr, et donc pour que tous ses abonnés reçoivent votre message, postez votre mail à l’adresse suivante: pneumo-fr@medicalistes.org

N’oubliez pas qu’il est fondamental de:

 vous présenter dès votre inscription: envoyez un message à la liste pour annoncer aux autres abonnés votre nouvelle venue, votre prénom (ou votre pseudo), ce qui vous a amené à connaître et à vous inscrire à Pneumo-Fr, vos rapports avec la Pneumologie, etc…

 lire et respecter la netiquette de la liste. Lisez-la au moins une fois avant de poster à la liste !

Ecrire directement depuis ce site

Si vous êtes déjà abonné(e) à la liste, vous pouvez écrire un mail à la liste directement depuis votre navigateur. Cliquez ici pour vous identifier (bouton « Login » en haut à gauche de la page qui va s’ouvrir), puis cliquez sur « Poster » dans le menu de gauche, pour écrire votre message.

Revenir au menu


Comment se désabonner de la liste Pneumo-Fr

Plusieurs possibilités:

 Rentrez votre adresse email d’inscription après avoir cliqué ici. Si vous êtes déjà identifié auprès de Sympa, vous n’aurez même pas à taper votre adresse email, mais juste à confirmer votre désabonnement en cliquant sur un bouton.

 Envoyez un message:

    • à partir de votre adresse habituelle (considérée comme étant l’adresse sous laquelle vous vous êtes abonné(e) à la liste)
    • à l’adresse sympa@medicalistes.org
    • laissez le sujet vide
    • dans le corps du message, mettez: signoff pneumo-fr
  • si vous voulez envoyer la commande de désabonnement à partir d’une autre adresse,envoyez un mail:
    • à partir de n’importe quelle adresse
    • à l’adresse sympa@medicalistes.org
    • laissez le sujet vide
    • dans le corps du message, mettez: signoff pneumo-fr adresse.dinscription@domaine.fr

 en dernier recours, si vous n’y arrivez vraiment pas, contactez le gestionnaire de votre liste.


EN AUCUN CAS, IL NE FAUT POSTER DE DEMANDE DE DÉSABONNEMENT À LA LISTE À LAQUELLE VOUS ÊTES ABONNÉ(E).

Revenir au menu


Partager des documents avec vos co-listiers

Il existe ici un espace pour partager des documents et les proposer au téléchargement à vos colistiers; il peut s’agir de documents relatifs à la pneumologie (imagerie, anapath, dossiers, videos, etc…) ou même n’importe quel autre type de document (images, video, sons, liens internet, exécutables, etc…)

En effet, il est strictement interdit de poster des attachements (= fichiers joints) sur la liste (risque de surcharge du serveur, voire plantage, transmission de virus, etc…)

Consultez ici la page d’aide pour mettre en ligne vos documents, puis cliquez sur ce lien pour accéder à l’espace partagé de Pneumo-Fr

Revenir au menu


Changer son profil

 Cliquez ici pour modifier votre mot de passe ou votre adresse email d’inscription.

 Cliquez ici pour modifier votre mode d’inscription.

En cas de difficulté, voici les pages d’aide relatives à:

Revenir au menu


Questions diverses

Pour toute autre action ou question, merci de consulter la rubrique d’aide.

A propos de la sécurité

Sites hébergés

Vous disposez actuellement d’un compte sur Médicalistes ou bien avez l’intention de faire une demande d’hébergement, dans le but de créer un site web.

Voici quelques informations et recommandations à prendre en compte pour la sécurité non seulement de votre site web, mais également de tous les autres hébergés et de l’ensemble des services de Médicalistes.

En effet, des petits malins rarement bien intentionnés essaient en permanence, un peu partout dans le monde, de pénétrer sur des serveurs à des fins malveillantes.

Nous avons tous notre rôle à jouer dans la protection des serveurs de Médicalistes: les techniciens comme les hébergés:

  • de notre côté, nous faisons des mises à jour très fréquentes, des sauvegardes régulières et veillons à ce que nos services soient sécurisés le mieux possible
  • mais les hébergés ont eux aussi leur rôle, important, à tenir.

 Systèmes recommmandés: nous les recommandons car ils sont considérés comme éprouvés et d’une vulnérabilité réduite:

  • tout site statique, écrit en HTML, de préférence à la main, mais aussi via un logiciel dédié (GoLive, Dreamweaver, etc…
  • les sites écrits en PHP « à la main »
  • les sites utilisant des gestionnaires de contenu (CMS) solides tels que SPIP. NB: SPIP passe dans la catégorie « Systèmes acceptables mais à surveiller de près » dès lors que ses forums sont activés. Tout système de forum dynamique est susceptible d’être faillible

 Systèmes fortement déconseillés, réputés pour être des passoires car présentant des failles de sécurité et cibles vulnérables de nombreuses attaques:

  • PostNuke
  • PHPNuke

 Systèmes acceptables mais à surveiller de près, c’est à dire installer les mises à jour dès leur disponibilité:

  • phpBB (forums) -> configurer phpBB pour demander l’identification par code alphanumérique visuel pour limiter les attaques automatisées
  • SPIP si ses forums sont activés

    • Le fait est que nous sommes une petite structure avec une petite poignée de techniciens, et il est impossible pour nous de tout surveiller; nous avons d’autres choses à faire, notamment améliorer et faire évoluer les services de Médicalistes.
    • Autre précision: il ne faut surtout pas croire qu’un site tout juste mis en ligne et très peu visité est moins vulnérable: il n’en est rien ! Il suffit que ce site soit référencé par les moteurs de recherche (c’est très vite fait, notamment par Google), pour que des hackers sachent immédiatement qu’il y a une version vulnérable de tel système ou tel de forums (par exemple).
    • Ainsi, si tout le monde est vigilant, les risques resteront modérés.
    • Bien sûr, en cas de problème, sur un site hébergé, mettant en cause la sécurité des serveurs, conformément à l’article 6 du Règlement Intérieur, nous nous réservons le droit de suspendre le site concerné.

Revenir au menu

Utilisateurs


Il ne faut jamais **JAMAIS** fournir son mot de passe personnel à personne d’autre que son propriétaire (vous), et encore moins le diffuser sur une liste ou un forum où sont potentiellement inscrites de nombreuses personnes.

C’est un peu comme un numéro de carte bancaire: fournir son mot de passe ne peut être que *dangereux*. Si une personne vous dit être un « administrateur » et vous demande votre mot de passe, c’est que ça n’est justement pas un administrateur mais un usurpateur, car les vrais administrateurs n’ont aucun besoin de connaître le mot de passe personnel des utilisateurs.

C’est valable pour les banques mais aussi sur Internet 🙂

Revenir au menu

christophe-2.jpg

Christophe

Hi Folks ![[Well, that’s it… This is the page which Christophe wrote almost eight years ago. He was not able to update it regularly, because the health degraded quickly, and his days were mainly occupied by his meals, his rest, his sessions of respiratory physical therapist.

Christophe died on the 15th of October 98 in his mom’s arms. He went down quite slowly, in his room, without any suffering, in a few minutes. For some days, the morale was not so high, but maybe it was more than that…

After a ten year disease and a relentless fight, Christophe doubtless left us because he « didn’t want any more », and also because he was at the end… This doggedness in the life can and this courage be all an example for us.

Please feel free to send a mail to his family and to his close relations (I forward them all the mails which are addressed to Christophe by my intermediary).

Cyril, April, 24th,2005

 Visit Fédération Leucémie Espoir web site

 French speaking mailing lists (leukemia, etc…) ]]

christophe-2.jpgchristophe_noel_p-2.jpg

I’m 25, and I was diagnosed with ALL in 88, BMT’ed in 89. I’ve been suffering from chronic GVHD, with many of its complications. That’s the reason why Cyril and I decided to create a bilingual Web site, dedicated to the Graft-versus-Host-Disease

I was born on the May 27, 1972 in Quimper, Brittany (Western France). My sister Caroline was born three years later, and my brother Antoine in 78.

After several moves, we stopped in Brest (in Plougastel-Daoulas more precisely), where I grew up. As a musician, I could go to a school specialized for young musicians: we would go to class in the morning, and in the afternoon we would study music. That is where I met Cyril (and his violin). We used to sit one next to the other, so we have a lot of memories in common.

We then went to different Highschools (Cyril took latin, and I took greek), but we would still meet at the music school…

At the music school, I learned to play the flute. I took horse riding for several years too, but I had to give that up when I went to high school, because I didn’t have enough time.

One year later (1988), November 17 to be precise, just as I was starting off on my grade 11, I fell ill. I was diagnosed with ALL (Acute Lymphocytic Leukemia). After one month in a sterile isolated room with strong induction chemotherapy followed by several consolidation CT in day hospital, I went back to school to study for the first part of my « Baccalauréat » (French Litterature). My remission was kind of short, and 8 months later, I had to go to hospital again. After a second chemotherapy, my hem-onc doctors decided on a BMT (Bone Marrow Transplantation); my sister Caroline was HLA compatible.

I was BMT’ed November 9, 1989 at the « Hôpital Saint-Louis » in Paris (a memorable day in History, isn’t it? That was the day of the fall of the Berlin Wall…). I spent my convalescence (100 days) in Paris, where I started studying for the bigger part of my « Baccalauréat », thanks to the precious help of the teachers of « Votre École Chez Vous ». But in june, just when I was going to take my exam, I had to be hospitalized, so I had to sit for the exam in September 90, and I made it !

Then I decided to take a year off, to recover in good conditions. I would go to medical school for just a few hours. During that year, I had to be once more hospitalized in the nephrology department for a uremic-hemolytic syndrom.

The year after, I was doing much better ! I decided to go to medical school and to work seriously; there I found Cyril, still sitting next to me ! (He too had taken a sabbatical year to work his violin).

But Cyril was having a lodging problem; his mother – an English teacher – had gone off to the States on a teacher exchange in Colorado Springs (USA), and legally, Cyril wasn’t allowed to lodge in the same house as the American exchangers. My parents offered him to come live with us in our home for the year. Another thing was that he had a driving license but no car. I had a car, but no license. It was perfect !

We worked together, supervised by my father (he is a biologist); he used to have us work every night. The duet was going perfectly : Cyril would write down all the schemes and diagrams on the board while I was writing what the teacher said. This way, we could have whole lessons. In addition, my father used to listen to the tapes I would record during the university lectures.

Both of us made it at the exam, but the day after the last test (anatomy: the most important), I woke up dumb and with my whole right side paralyzed. The big problems were going on…

When I got out of the Hospital, I spent six weeks in a rehabilitation center in Roscoff – a small town on the seaside near Brest. I learned to talk again, and to walk somehow or other. But my right arm remained motionless (I although was right handed before).

I went on with my medical studies, using only my left hand, even for the anatomy dissection sessions !

Everything was going on fine, except for a couple of superinfected bronchitis (so I had to have many fibroscopies to aspire mucus) and a few hospitalizations for high fever episodes. I was on the recovery track when a pneumothorax occured, with one more surgical operation ahead of me…

During my new reeducation, someone told me about a driving-school for disabled people. I passed my driving license 1,5 year ago (spring 96) and was able to drive my father’s car (a Peugeot 205), which was a little bit altered for me. This car allowed me to be more independant 🙂

At that time, I was sure everything would be all right now; I was regularly working at the emergency department in the Brest Hospital just like the other students, but once more, destiny hit. One night, I had an epileptic seizure, and the day after, a status epilepticus, probably as a consequence of my hemiplegia in 93.

Back to starting point : dumb and unable to walk. Speach came back quickly but walk without somebody’s help is much more difficult. Another point is that I’m now a chronic respiratory insufficient – probably because of my GVHD complications – and need to be under oxygen 24 hours a day.

I stopped my studies temporarily; I’m gonna stay a while in Southern France, away from the « invigorating » breton climate ];-)

Last modification : Cambo-les-Bains, 11/10/97 at 7:37 PM, and I’m hungry.

Christophe

Une liste, c’est quoi ?

Une liste de discussion : qu’est-ce que c’est ?

Une liste de discussion, c’est un groupe de personnes qui discutent par email d’un seul et même sujet (une maladie par exemple). Imaginez deux personnes correspondant par email au sujet de leur maladie, de leur expérience, de leurs craintes, de leur vie. Une liste de discussion, c’est un peu cela, sauf que le dialogue se transforme en « polylogue », car ce ne sont plus deux personnes qui s’écrivent, mais tout un ensemble de gens.

Un message posté par un des abonnés (patient enfant ou adulte, famille, proche, personnel soignant médical ou para-médical, ou toute personne concernée par le sujet de la liste) est reçu par tous les autres abonnés, et chacun peut y répondre soit personnellement, soit de manière ouverte sur la liste (ce qui se fait le plus souvent); imaginez la richesse de ces échanges !

L’inscription aux listes de discussion hébergées par Médicalistes est bien évidemment gratuite. Si vous êtes abonné(e) à une des listes de Médicalistes et que vous pensez que cette liste vous apporte un réel soutien, vous pouvez vous aussi soutenir notre développement et aider à la pérennisation de Médicalistes qui ne vit que grâce aux cotisations – même modérées – de ses adhérents. Une que vous avez trouvé la bonne liste, vous inscrire n’engage à rien, se fait de manière *anonyme* dans la mesure où, même si le nom et le prénom sont requis lors de l’inscription (en plus de l’adresse email), le gestionnaire en a *l’exclusive* connaissance et est par ailleurs tenu au secret. Il est même possible de nous demander de vous fournir une adresse pseudonymique (tout cela est proposé gratuitement à condition que vous soyiez utilisateur/trice des services de Médicalistes).

Enfin, on peut se retirer à n’importe quel moment d’une liste.

Note importante

Tout message posté à une des listes « Grand Public » de Médicalistes ne peut avoir qu’un but informatif, et ne peut en aucun cas être assimilé à un avis médical. Toute information relative à une thérapeutique ou à un diagnostic doit être reçue sous réserve; seul votre medecin est habilité à confirmer la validité d’une telle information.

christophe.jpg

Christophe

Salut ![[Voilà, ceci est la page que Christophe a écrite il y a maintenant bientôt huit ans. Il n’a pu la mettre régulièrement à jour, car son état de santé s’est rapidement dégradé, et ses journées ont principalement été occupées par ses repas, son repos, ses séances de kiné respiratoire.

Christophe nous a quittés dans la nuit du 15 octobre 98 dans les bras de sa mère. Il s’est éteint tout doucement, dans sa chambre, sans aucune souffrance, en quelques minutes. Depuis quelques jours, son moral n’était pas au beau fixe, mais peut-être était-ce plus que çà…

Après dix années de maladie et d’un combat acharné, Christophe nous quitte sans doute parce qu’il « ne voulait plus », et aussi parce qu’il n’en pouvait plus. Puisse cet acharnement à la vie et ce courage être un exemple pour nous tous.

Cyril, le 24 avril 2005

 Visiter le site de la Fédération Leucémie Espoir

 Listes de discussion sur les maladies du sang ]]

christophe-2.jpgchristophe_noel_p-2.jpg

Je suis né le 27 mai 1972 à Quimper, en Bretagne (dans l’Ouest de la France). Ma soeur Caroline est née trois ans après, mon frère Antoine en 78. Après avoir déménagé plusieurs fois, je me suis retrouvé à Brest (à Plougastel-Daoulas plus précisément) où j’ai fait toute ma scolarité. Etant musicien, j’ai pu faire mon collège à Brest dans une classe à horaire aménagé pour les jeunes musiciens, c’est à dire que le matin, j’allais en classe, et l’après-midi était consacrée à la musique. C’est là que j’y ai rencontré Cyril (et son violon). Que de souvenirs nous avons en commun, d’autant plus qu’il fut le plus souvent mon voisin de table de la 6ème à la 3ème.

Nous avons été séparés durant la période du lycée (Cyril latiniste, et moi-même helléniste, en sont les raisons, mais nous nous retrouvions au conservatoire…)

A part la flûte traversière, j’ai pratiqué l’équitation pendant quelques années. J’ai arrêté ce sport dès mon entrée en seconde, faute de temps.

L’année suivante, le 17 novembre 1988, en début de classe de première, je suis tombé malade. On a diagnostiqué une LAL (Leucémie Aiguë Lymphoblastique). Après un mois en chambre stérile où j’ai subi une chimiothérapie et ensuite un traitement de consolidation en hôpital de jour, je suis retourné en classe pour préparer mon bac de Français. La rémission n’a été que de courte durée, car huit mois plus tard il fallait tout recommencer. Après une deuxième chimiothérapie, les médecins ont envisagé l’éventualité d’une greffe de moelle osseuse (ma soeur Caroline étant compatible).

J’ai été greffé le 9 novembre 1989 (un jour mémorable dans l’Histoire du Monde de par la chute du mur de Berlin…) à l’Hôpital Saint-Louis de Paris. J’ai poursuivi ma convalescence (100 jours) à Paris où j’ai préparé mon Bac grâce à l’aide précieuse des professeurs de « Votre École Chez Vous ». En raison d’une hospitalisation en juin, je n’ai pu passer mon Bac C (actuel Bac S) qu’à la session de septembre 1990.

J’étais inscrit en terminale à ce moment là, car je ne pensais pas être reçu. Le bac en poche, j’ai préféré laisser tomber le lycée pour m’offrir une année sabbatique. J’assistais juste à quelques cours de première année de médecine en auditeur libre. Cette année là fut marquée côté santé par quinze jours d’hospitalisation en service de néphrologie à cause d’un SHU (Syndrome Ur.ch’ai plus et Hémolytique, enfin, je crois). De toute façon il faut prononcer « chu ».

L’année suivante, mes problèmes de santé diminuant, je me suis inscrit « pour de vrai ». J’y ai retrouvé Cyril, toujours voisin de table ! Effectivement, lui aussi avait pris une année sabbatique pour soigner son dos et surtout travailler son violon.

Seulement, lui, avait un gros problème de logement : plus d’endroit pour vivre (!), vu que sa mère (prof d’anglais) avait fait un échange de poste ET de maison avec des américains pour l’année et que – par convention – Cyril ne pouvait pas loger avec eux pendant un an. Mes parents lui ont proposé de venir vivre avec nous pour l’année. Il avait son permis de conduire mais pas de voiture. Moi, l’inverse. Et comme nous avions les mêmes cours, c’était parfait !

Nous avons travaillé ensemble, supervisés par mon père (pharmacien) qui nous interrogeait tous les soirs. Le duo marchait parfaitement : il prenait tous les schémas au tableau pendant que moi je notais tout ce que j’entendais, sans comprendre. On a eu ainsi des cours complets, d’autant plus que mon père écoutait les cours que j’enregistrais.

On a passé le concours avec succès, mais le lendemain de la dernière épreuve (l’anatomie : la plus importante), je me suis réveillé hémiplégique. Muet et paralysé du côté droit ! Les gros problèmes continuaient…

Après ma sortie de l’hôpital, j’ai passé six semaines dans un centre de rééducation fonctionnelle à Roscoff, petite ville sur les côtes de la Manche. J’y ai réappris à parler et à marcher tant bien que mal. Mon bras droit reste immobile depuis – alors que j’étais droitier.

J’ai quand même continué mes études de médecine, avec la main gauche, même pour les séances de dissection des cours d’anatomie !

La suite de mes études, si l’on excepte quelques bronchites à répétition nécessitant beaucoup de fibro-aspirations et quelques hospitalisations pour fièvre importante, se passait normalement. Je repartais donc vers le chemin de la « guérison  » quand un pneumothorax spontané m’a arrêté dans mon élan. Je n’étais plus à une opération près…

Lors de ma nouvelle rééducation, on m’a indiqué une auto-école pour handicapés. J’ai passé mon permis il y a un an et demi, dans le courant de l’été 96. J’ai pris la Peugeot 205 automatique de mon père et on a fait installer une boule et les commandes au volant. Ainsi, j’étais plus indépendant.

Une fois de plus je pensais être débarrassé de mes ennuis de santé (je faisais les gardes aux urgences comme les autres externes) mais le sort s’est encore acharné contre moi : une nuit, j’ai eu une crise d’épilepsie, et le lendemain, un état de mal épileptique, probable conséquence de mon hémiplégie de mai 93.

Je me suis retrouvé au point de départ : muet et incapable de marcher ! J’ai vite repris la parole mais la marche est encore lente à venir. De plus, je suis maintenant insuffisant respiratoire chronique – vraisemblablement à cause des complications de la GVH – et dois être sous oxygène 24 heures sur 24.

Depuis, j’ai momentanément arrêté mes études. En ce moment, je suis en convalescence dans le Sud de la France pour éviter le mauvais temps breton 😉

Dernière modification : Cambo-les-Bains, le 10 novembre 97 à 19h37 où j’ai faim.

Christophe